Yto Barrada / M Museum / Leuven

 

Yto Barrada
Solo Exhibition
M Museum, Leuven
29/09/2016 > 17/01/2017

 

yto_leuven_1

Yto Barrada, exhibition view, M Museum, Leuven, 2016. © Dirk Pauwels

 

Que se passe-t-il lorsque le patrimoine du Maroc disparaît à l’étranger ? Et lorsqu’il s’efface des mémoires dans le pays d’origine ?  La réponse de l’artiste franco-marocaine Yto Barrada (°1971, France) est d’une rafraîchissante limpidité : lorsque le passé menace de disparaître, souvent, on s’en recrée un, tout simplement.

Cette exposition montre la grande diversité de l’œuvre d’Yto Barrada. Au-delà de son intérêt pour les fossiles, la tradition et l’authenticité, d’autres éléments jouent également un rôle principal.

(Faux) Fossiles
Au Maroc, la région entre la chaîne de l’Atlas et le Sahara a été baptisée la « Route des Dinosaures ». Jadis, on y trouvait à profusion des fossiles et de gigantesques squelettes de dinosaures, jusqu’à ce qu’ils disparaissent du Maroc.  Aujourd’hui, la région connaît un commerce florissant alimenté par les fouilles, la falsification et la vente de fossiles. Dans son travail, Yto Barrada s’intéresse à la fois aux fossiles et aux artisans qui créent de nouvelles pièces pour les touristes. Dans son nouveau film Faux départ, elle se penche sur ce commerce de fossiles.

Clin d’œil à Hubert Lyautey
Au Musée M, Yto Barrada s’interroge sur la relation entre le Maroc et son passé (paléontologique). Elle présente notamment des photos de panneaux éducatifs montrant clairement les différentes strates et lignes de faille géologiques. On retrouve ces mêmes strates dans sa nouvelle installation Salon géologique. Les tapis et coussins recouverts de codes géologiques, qui font penser à un salon marocain, sont un clin d’œil à Hubert Lyautey (1854-1934). Ce général voulait faire renaître un Maroc « authentique » et « traditionnel » sous protectorat français.

 

Commissaires d’exposition: Stéphane Symons, Hilde Van Gelder, Eva Wittocx
Exposition du Musée M de Louvain en collaboration avec l’université KU Leuven dans le cadre d’Utopia, un projet à l’échelle de la ville.
L’exposition Yto Barrada est un projet double, en tandem avec l’exposition Tracing The Future.

 

Pour plus d’information



Les commentaires sont fermés.